Vente en ligne de matériel de glisse

matériel de glisse

Selon la saison et la période, vous devez disposer d’équipement spécifique afin de ne pas avoir froid, aussi bien en dehors que dans l’eau. Ce guide va vous aider à bien choisir votre matériel de glisse (kitesurf, stand up paddle, wing foil et autres) en fonction de votre niveau, de la météo et des conditions diverses.

Que faut-il acheter pour se mettre au sport de glisse ?

En vue de vous y mettre sérieusement, vous allez rapidement comprendre qu’il serait mieux d’acheter, au lieu de louer du wing foil, du kitesurf ou n’importe quel matériel de glisse. Vous aurez besoin d’un bon équipement de kiteboard/kitesurf, d’une combinaison néoprène, d’un harnais, d’une barre avec ses lignes, d’un surf ou d’une board twintip. Il vous est vivement conseillé de porter un anémomètre, un casque et un gilet d’impact. Ensuite, si en cas de perte, vous pensez ne pas être en mesure de rattraper votre board dans l’eau, c’est que vous n’êtes pas capable de vous lancer tout seul. Un leach de planche est dangereux. Sur un bond volontaire ou non, si vous perdez la planche, elle peut revenir sur vous de manière brutale, par effet élastique.

Comment bien faire le choix de son paddle ?

Le Stand-Up Paddle est devenu un sport très tendance, et ce, depuis quelques années. Néanmoins, il n’est pas toujours aisé de choisir son équipement, tant l’offre est large et variée. Entre un stand up paddle expansible et un paddle raide, mais également parmi les diverses formes et tailles de stand up paddle existants, vous pouvez facilement vous perdre. Plus votre planche de paddle vous est adaptée, mieux votre pratique sera. Le paddle peut s’employer pour des pratiques diverses : le yoga, les courses, les vagues, le promenade… Allez sur les sites spécialisés pour trouver les différentes caractéristiques qui vont vous aider dans votre choix. En effet, chaque forme de Paddle est ajustée à un emploi précis de la planche. Vous trouverez alors un paddle race, un paddle race promenade,  un paddle polyvalent, un paddle surf et même des paddle encore plus spécifiques.

Comment bien choisir son wing foil ?

Pour bien faire le choix de votre wing foil, tenez compte, entre autres, de la longueur du mât. Comme c’est le cas avec tous les autres sports nautiques, en wing foil, celle-ci est importante. Elle dépend de votre niveau en foil, avant d’être reliée à l’équipement utilisé comme la surface du wing ou de l’aile. Vous pourrez être amené à penser que la solution consiste à débuter avec un mât plus concis comme pour le kitefoil. Toutefois, si vous vous servez d’un mât plus bref, de 40 cm environ, vous ne faciliterez pas la tâche, bien au contraire. Effectivement, bien que vous sachiez comment faire du foil, en apprenant wing foil, vous aurez des gênes au pompage. Ensuite, outre la longueur du mât, notez que plus l’aile avant en wing est grosse, mieux c’est. Celle-ci est donc aussi un élément déterminant dans la sélection de votre wing foil, bien qu’actuellement, il soit de plus en plus aisé de la changer. Ici aussi, un mât plus élancé est une norme aperçue sur les divers spots, étant donné que pour le wing, vous emploierez souvent des ailes avant plus éminentes. Les personnes qui font du wing foil se servent idéalement d’une aile avant plus grosse pour décoller facilement et ainsi monter sur le foil plus vite. Vous n’aurez alors pas besoin de beaucoup de force pour remonter au vent et persister sur le foil.

Acheter un kit d’entretien de bateau mercury mariner en ligne
Découvrir les meilleurs sports de glisse aquatiques